webleads-tracker

La crise sanitaire a placé l’humain au centre des préoccupations de nombreuses entreprises. Comment conserver la cohésion des équipes et réinventer le lien malgré la distance imposée par les différents confinements ?

Donner de la valeur à ses salariés, une liberté d’autonomie et d’épanouissement : voilà comment construire une politique managériale durable.

Le Groupe Kardol a pris à cœur ces enjeux liés à cette crise sans précédent. Il s’est doté de plusieurs solutions pour apporter le soutien nécessaire à ses salariés.

Les premiers outils qui sont apparus dans cette démarche de qualité de vie au travail sont liés à l’écoute et au stress.

Accompagner le collaborateur dans une période d’incertitude

Ainsi une ligne psychologique a été mise en place avec notre partenaire Malakoff Humanis, afin d’apporter un soutien personnalisé accessible à tous. L’objectif est d’aider chaque collaborateur à faire face aux situations qui le préoccupent qu’elles soient d’ordre personnel ou professionnel.

Equilibre vie professionnelle vie privée

Une application pour améliorer les capacités mentales de chacun

Le Groupe Kardol propose également à tous ses salariés d’accéder à l’application My Mental Energy. A l’aide d’une bibliothèque classée en différentes thématiques (vidéo, audio, mini-exercices), chacun peut utiliser cette application, au moment où il le souhaite ou en ressent le besoin, pour se relaxer, se concentrer, lâcher prise, etc. Nos métiers sont souvent synonymes d’ultra-connexion, de tâches et d’alertes venant s’accumuler qui peuvent causer stress et difficultés de concentration ou de sommeil. Avec My Mental Energy tous les salariés ont à portée de main, un outil d’aide à la déconnexion quand cela est nécessaire.

Des ateliers pour accompagner les collaborateurs

Toujours avec Malakoff Humanis, le groupe a mis en place plusieurs ateliers sur l’hygiène de vie, le sommeil ou encore les dangers de la route. Ces différents programmes permettent de rappeler des règles essentielles pour une meilleure santé de ses équipes, et ainsi prévenir les risques d’accidents et de burn-out.

Le télétravail, obligation provisoire ou vecteur de qualité de vie au travail ?

On le constate tous : le télétravail a bouleversé nos habitudes de vie, de management, et poussé les entreprises à réinventer une forme de communication pour rester proches de leurs équipes et déceler les personnes en difficultés. Mais ce mode de travail a aussi permis à beaucoup de passer plus de temps en famille, moins dans les transports et de pouvoir se concentrer sur son travail sans être interrompu par d’autres tâches. C’est pourquoi le Groupe Kardol a fait le choix de mettre en place une charte de télétravail. Elle assurera une transition post-confinement, permettant une reprise progressive optimisée en présentiel et d’intégrer une plus grande flexibilité dans le mode de travail.

Une charte télétravail, qu’est-ce que c’est et pourquoi la mettre en place ?

La charte de télétravail est un cadre qui permet d’accompagner au mieux un nouveau mode de travail qui saura favoriser un équilibre personnalisé entre travail à distance et travail au bureau.

Cette charte accompagne le retour au bureau des salariés qui le souhaitent en leur assurant le respect des conditions sanitaires et en leur permettant d’effectuer, s’ils le veulent à un moment donné, une partie de leur travail hebdomadaire à distance grâce aux outils à disposition.

C’est aussi le moyen de garantir au salarié la possibilité de télétravailler un nombre de jours minimum par semaine, mais pas seulement. Mettre en place une charte télétravail, c’est apporter des règles claires pour s’adapter aux besoins de chacun tout en assurant à l’entreprise que chaque salarié pourra accomplir son travail dans les meilleures conditions et en garantissant l’esprit d’équipe.

Le retour à une « vie normale » peut être synonyme de stress et d’interrogations. Il ne faut pas sous-estimer l’impact psychologique de l’année que nous venons de passer, que ce soit au niveau personnel ou professionnel : chacun a eu à gérer des situations auxquelles il n’avait pas été confrontées auparavant.
La qualité du lien entre le salarié et son employeur, ses managers ou ses collègues, prend alors tout son sens pour qu’il se sente soutenu, compris et prêt à revenir au bureau dans un état d’esprit de bienveillance et d’accompagnement.

Meilleur équilibre de vie au travail

 » Notre groupe sort grandit de cette année passée, malgré les difficultés vécues comme beaucoup d’entreprises, mais nous sommes aujourd’hui plus forts et plus à l’écoute que jamais du bien-être de nos collaborateurs au travail.  » 

Clotilde JUVIN

Responsable Ressources Humaines, GROUPE KARDOL

Rédactrice : Anne-Sophie Bonito – ERT Intégration Groupe Kardol

#Qualité de vie au travail . #GroupeKardol . #Bien-être au travail