webleads-tracker

Tout industriel cherche à améliorer sa productivité. Comment produire plus, plus vite, tout en limitant les ressources impliquées ? De nombreuses méthodes et outils peuvent y contribuer. Beaucoup sont connus et, heureusement, utilisés. Néanmoins, il est important de repenser régulièrement aux nouveaux moyens qui pourraient permettre de rentabiliser encore plus l’outil de production. Entre autres, le déploiement d’un MES* dans l’usine en complément de l’ERP s’avère la plupart du temps particulièrement pertinent. Mais en quoi l’utilisation d’une solution de ce type au sein de vos unités de production permettrait-elle d’augmenter la productivité de votre entreprise de manière conséquente ?

Gagner en productivité est un moyen d’améliorer la performance de son outil de production. De fait, ces gains permettent de faire face aux enjeux auxquels l’entreprise doit répondre. Dégager des marges plus importantes, tout simplement se développer, résister à une crise ou encore prendre des parts de marché en sont des exemples. Ainsi, avant d’implanter des logiciels spécialisés comme le MES, il convient de penser aux potentiels axes d’amélioration internes.

Quelles premières mesures déployer pour augmenter la productivité industrielle ?

Nous l’avons dit ; avant de vouloir installer un logiciel MES, mieux vaut commencer par réfléchir aux moyens les plus simples d’influer sur la productivité, de prendre les dispositions les plus pragmatiques et d’agir directement sur ce qui est déjà en place.

En conséquence, différentes étapes peuvent être identifiées. Toutes permettent de rendre l’outil de production plus performant ou de gagner des points de rentabilité :

Investissement et qualification des équipes

Favoriser l’efficacité des salariés quelles que soient leur place au sein des circuits de production. À cette fin, on peut agir sur 2 leviers. D’abord, mettre en place des plans de formation réguliers qui accélèreront la montée en compétence de chacun. Ainsi, une meilleure qualification des employés influera nécessairement sur la performance globale. Ensuite, il convient aussi d’améliorer les conditions de travail pour favoriser leur envie et par-delà, leur investissement et leur fidélité. On limitera alors le turn-over des effectifs et réduira les coûts liés.

Maintenance du parc machines

Garantir l’état optimum des moyens de production grâce à la mise en place de process de maintenance. Le suivi et l’entretien du parc machines permet de :

  • réduire le taux d’indisponibilité des équipements,
  • optimiser leur durée de vie,
  • assurer la qualité maximale des produits fabriqués.

Indicateurs pertinents

Mettre en place des outils de suivi. Les machines ne fonctionnent pas toujours à pleine capacité. En conséquence, mesurer et suivre leur taux de disponibilité ou d’utilisation grâce à des indicateurs soigneusement choisis s’avère nécessaire pour améliorer la performance de l’ensemble de l’outil productif.

Qualité améliorée

Limiter le taux de non-conformités. Un travail de fond sur les moyens à mettre en place pour diminuer les rebuts est source d’économies substantielles. Il permet nécessairement de minimiser les coûts liés à ces pièces non-conformes : temps passés, gaspillage de matières premières, stockage, transport, etc.

Meilleure communication

Mieux communiquer au sein de vos chaines de production. Une meilleure communication est souvent gage de qualité même quand on parle de fabrication. Elle peut prendre différentes formes et notamment celle de communication automatisée, ce que l’on appelle les workflows. De fait, elle contribue à réduire les temps de fabrication et à minimiser le nombre d’erreurs.

Pourquoi un logiciel MES participerait-il à une meilleure productivité ?

Le principal atout d’un logiciel de Manufacturing Executive Systems (MES) est de suivre en temps réel votre productivité. Pour ce faire, différents moyens sont à votre disposition : Le suivi du TRS (Taux de Rendement Synthétique) de votre atelier, le management visuel, et la maintenance préventive des instruments.

  • Le suivi du TRS : ce taux d’utilisation des machines permet une vision simplifiée, claire et en temps réel du rendement des équipements et des process de production.
  • Le management visuel : il sert à améliorer la communication dans votre atelier. Cet outil est essentiel pour le bon fonctionnement de la relation manager – équipes de production. Il permettra de mettre en lumière l’état de la production en direct, les objectifs à atteindre et les correctifs à apporter.
  • La maintenance préventive des instruments : elle a pour but de d’assurer la production en analysant et surveillant vos équipements industriels. Ainsi vous pourrez garantir une production continue avec une qualité toujours optimale. Le logiciel MES gère l’ensemble de vos outils en identifiant et recensant vos équipements, en gérant vos stocks et achats, en planifiant des interventions, en gérant un budget maintenance et en étant capable d’analyser et de décider pour le bien de votre entreprise.

(*) MES : Manufacturing executive Systems 

Article rédigé par Sarah Hureau

#Industriedufutur . #Industrie40 . #MES . #ERP . #Productivité