Ma Chance Moi Aussi est une association à but non lucratif. Depuis 2015, leur mission est d’aider les enfants les plus vulnérables à acquérir les connaissances scolaires essentielles et à développer des compétences personnelles. L’association est implantée dans huit villes de la région Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi qu’à Drancy. Kardol parraine l’organisation depuis 3 ans maintenant. 

Comment Ma Chance Moi Aussi accompagne-t-elle les enfants ? 

Ma chance Moi Aussi a pour volonté de donner une chance aux enfants qui en ont le moins, au travers d’un programme éducatif scolaire et extra-scolaire, incluant des activités de lecture, d’aides aux devoirs, d’expression plastique… Elle les accompagne dès le plus jeune âge, en continu et sur la durée. La citoyenneté et l’autonomie sont les valeurs clés qu’elle souhaite leur transmettre.

L’association fonctionne de manière co-éducative. La « co-éducation » renvoie aux relations parents-professionnels relatives à l’éducation des enfants. Cela s’exprime notamment par des rendez-vous réguliers avec les parents et des ateliers psychoéducatifs. 

Ses équipes sont composées de personnels variés (référents éducatifs, enseignants, psychologues, professionnels pour les activités d’éveil…) qui tous adoptent une posture pédagogique alliant bienveillance et exigence. Le rôle du référent éducatif est clé : il encadre un groupe de 12 enfants et fait le lien avec les familles et l’école.  

En 2022, l’association a accueilli 276 enfants sur les régions Ile-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes. Sa volonté est de se faire connaître sur l’ensemble du territoire. André Payerne, Président Fondateur de l’association ne cache pas ce souhait : « Notre ambition, pour les 10 prochaines années, est d’accompagner 10 000 enfants des quartiers prioritaires ».  

Le parcours de Samia

Samia était une jeune fille âgée de 6 ans lorsque son directeur d’école parle de Ma Chance Moi Aussi à sa famille. Intéressée par le programme éducatif de l’association, elle décide de l’y inscrire. Son référent venait la chercher à l’école pour qu’elle participe à des ateliers d’éveil culturel et de citoyenneté. Par la suite, l’association lui permis de réaliser ses premiers voyages, mais également la découverte des structures de la ville (Mairie, Hôtel de police, caserne de pompiers). Ses parents, quant à eux, participèrent à des ateliers de soutien à la parentalité.  

À l’entrée au collège, Samia découvrit ensuite de nouvelles disciplines telles que la philosophie, la robotique ou bien le journalisme. Elle rencontra des professionnels afin de découvrir le monde du travail. Ce cursus de suivi lui a permis de la responsabiliser. Elle est maintenant prête à intégrer son nouveau lycée.

    L’association est aujourd’hui fondée sur 6 piliers :   

    • Prévention. Il est important d’agir de manière préventive afin que les difficultés ne s’installent pas chez l’enfant. C’est pourquoi les enfants sont pris en charge dès l’âge de 5-6 ans.  
    • Périscolaire. Le personnel de l’association travaille de manière continue avec les enfants en dehors du temps scolaire (les mercredis, la moitié des vacances scolaires).  
    • Diversification. Des activités globales sont proposées afin de créer une certaine ouverture d’esprit et de donner accès à la culture aux enfants. Ils peuvent pratiquer du sport, découvrir la mixité sociale, le vivre-ensemble et partir en vacances. 
    • Accompagnement. Une des priorités de l’association est de participer à sécuriser au mieux l’avenir des enfants par un accompagnement de longue durée. Ma Chance Moi Aussi définit un programme qui évolue selon l’âge de l’enfant ainsi que de ses besoins, ain de favoriser progressivement son autonomie et sa responsabilisation. 
    • Co-éducation. L’association apporte des ressources, des clés et des outils pour renforcer les compétences des familles. Ma Chance Moi Aussi agit pour une meilleure connaissance mutuelle, un dialogue amélioré ainsi que de la valorisation du lien parents-enfants.  
    • Soutien scolaire. Avec l’école, l’association agit dans une logique de complémentarité. Son but est de compléter la mission de service public d’éducation pour des familles qui ont des parcours de vie fragilisés. L’Éducation Nationale est un partenaire clé de l’association. Ils suivent ensemble les progrès réalisés par les enfants.  

    « Ma Chance Moi Aussi nous a touché par sa volonté d’aider des enfants issus de quartiers défavorisés dès le plus jeune âge. Ce qui nous a agréablement surpris, c’est que Ma Chance Moi Aussi aide les enfants de toutes tranches d’âges et dans différentes villes de France. Ils n’hésitent pas à aller au cœur des cités vulnérables pour donner une chance à des enfants qui n’ont pas l’habitude de se faire accompagner. Ils permettent ensuite à ces enfants de bénéficier d’aides aux devoirs mais également de voyager avec le personnel de l’association. C’est génial ! Cet ensemble de possibilités permet de transmettre aux enfants une meilleure ouverture intellectuelle. »

    Maud Billard Coester

    Présidente Directrice Générale, Groupe Kardol