Le terme industrie du futur est devenu courant dans le milieu industriel, mais savez-vous réellement à quoi il correspond ?  En quoi consiste la digitalisation industrielle ? Quelles sont les clés pour une transformation digitale réussie ? Comment réussir sa démarche de digitalisation ?

L’essor relativement récent des nouvelles technologies a permis d’engager le monde industriel dans une extraordinaire dynamique. De fait, la digitalisation industrielle bouleverse l’industrie, entrainant un phénomène gagnant-gagnant en perpétuelle accélération, l’un se nourrissant de l’autre pour se développer.

En conséquence, de nouveaux concurrents émergent et les exigences clients évoluent en parallèle de cette révolution. Dans une spirale qui semble sans fin, s’appuyant sur ces nouvelles possibilités qui remettent en cause régulièrement le champs des possibles, les industriels cherchent incessamment à se réinventer pour rester compétitifs et évoluer vers l’industrie du futur gage de leur pérennité.

Or, contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, la transition digitale n’est pas réservée aux grands groupes industriels et ce, même s’ils ont nécessairement plus de moyens. Nombre de TPE, PME et ETI pensent que la transition digitale est trop compliquée à mettre en place à leur échelle et décident de ne pas passer le cap ou d’en repousser l’échéance. Pourtant ce n’est pas le cas. Cette transition concerne toutes les industries et chacune a matière à y trouver intérêt à sa mesure !

En quoi consiste la transition vers l’industrie du futur ?

La transition vers l’industrie du futur comprend plusieurs dimensions : énergétique, écologique, numérique, organisationnelle et sociétale. Une entreprise qui entame cette transition ne se contente pas d’optimiser des solutions existantes mais en intègre de nouvelles.

Pour cela, il est nécessaire d’aborder la production industrielle comme un système aux dimensions multiples :

  • Techniques,
  • Organisationnelles,
  • Économiques,
  • Humaines
  • Et sociales.

Ce processus passe par plusieurs niveaux :

  • Les méthodes de travail,
  • Les process,
  • Les outils utilisés,
  • L’innovation produits
  • Ou encore l’évolution de la relation avec les clients.

Toute transition vers l’industrie du futur nécessite de s’appuyer sur une politique digitale réfléchie, caractérisée par le déploiement, l’évolution et l’utilisation des technologies numériques au sein de l’entreprise. Ceci aura pour but de redynamiser son activité et de servir chacune des parties de cette révolution multidimensionnelle.

Pour une transition vers l’industrie du futur réussie, voici quelques étapes qu’il peut être pertinent de suivre : 

  • Analyser la situation de l’entreprise et du contexte dans lequel elle évolue
  • Définir ses objectifs à plus ou moins court terme : vers quel futur aller ?
  • Réaliser un diagnostic de la situation digitale de l’entreprise dans le but d’identifier les améliorations possibles.
  • Adopter une stratégie.
  • Faire le choix des technologies : à l’aide de votre cahier des charges, sélectionnez les solutions digitales à acquérir ou à faire évoluer.
  • Repenser les processus tout en veillant à l’intégration optimale des outils digitaux dans le but de simplifier le quotidien de l’usine et de permettre une meilleure efficacité au travail.

Les clés pour une transformation digitale réussie

Quant à réussir la transition digitale en elle-même, il est important d’intégrer la réflexion sur certains sujets qui pourraient paraître annexes, mais qu’il est cependant indispensable de considérer :

Innover

Pour évoluer, prendre la pleine mesure de ce que devrait être l’usine de demain, le métier de demain, il est nécessaire d’innover. Innover dans ses outils, innover dans ses méthodes, innover dans ses produits… La transition digitale offre cette chance de pouvoir accompagner cette innovation et d’en être elle-même nourrie. Comment désormais faire abstraction de l’Intelligence Artificielle ? Comment ne pas penser à intégrer l’IoT (Internet des Objet) dans nos usines ?

Mobiliser les collaborateurs

L’implication des collaborateurs de l’entreprise est primordiale.

Si les termes « humain » et « industrie du futur » semblent contradictoires, ils sont pourtant bien complémentaires. La digitalisation industrielle n’est possible que grâce à la prise en main des nouveaux outils la plus efficiente possible par vos équipes. Elle relève certes de la qualité de l’outil en question, mais aussi de leur implication dès l’origine du projet. En conséquence, leur formation doit être soignée pour favoriser la montée en compétences la plus rapide.

Améliorer l’expérience client

Les clients sont de plus en plus exigeants. Il revient donc d’être à leur écoute pour s’assurer que les outils mis en place leur soient bénéfiques et pour les faire évoluer régulièrement en conséquence. Les technologies comme les processus de développement le permettent de plus en plus facilement.

Gagner en qualité et en traçabilité

Poussées par la démultiplication des réglementations, la pression des donneurs d’ordre et par les clients eux-mêmes, les entreprises s’attèlent à assurer une qualité et une traçabilité maximum de leurs produits. Néanmoins, bien que toutes les sociétés industrielles soient concernées, certains secteurs le sont plus encore. Ceux-là cherchent une qualité parfaite et une traçabilité totale, comme c’est le cas par exemple pour les industries pharmaceutiques, aéronautiques ou agroalimentaires.

Faire évoluer l’organisation et les processus

L’implémentation d’outils ou de solutions digitales est souvent l’occasion de repenser l’organisation et les processus. Il est nécessaire de ne pas dissocier les aspects digitaux et structurels au sein d’un projet.

Comment réussir sa démarche de digitalisation ?

Afin de réussir votre démarche d’évolution industrielle, voici quelques points qui sont importants à prendre en compte avant même de débuter votre transition digitale.

 

  • Rédiger un cahier des charges : avant même de débuter votre projet, réalisez un cahier des charges afin de définir vos besoins et vos attentes.
  • Choisir les bons acteurs: prenez le temps de chercher un prestataire qui vous correspond. Mettez l’accent sur l’accompagnement proposé par votre prestataire car l’accompagnement et la formation de vos équipes sont une des clés pour mener à bien votre projet digital. Ne le négligez pas !
  • Construire sa stratégie sous le prisme de la performance industrielle : sélectionnez les leviers qui vont favoriser la performance et la création de valeur. Avant de mettre en place une solution digitale, réalisez un plan stratégique afin d’analyser vos besoins. Pour obtenir une approche optimisée il est important d’établir un diagnostic de maturité industrielle et technologique.

Mettre en place l’architecture adéquate en récupérant les données : récupérez et structurez vos données.

En résumé, se diriger vers l’usine du futur et adapter son outil industriel par la digitalisation nécessitent énergie et investissement. Il peut être intéressant de se faire accompagner sur tout ou partie du spectre ne serait-ce que pour bénéficier d’un œil extérieur. C’est ce que nos équipes sont capables de faire à différents niveaux. Peut-être est-ce l’occasion de découvrir nos solutions digitales ?

Par Mélissa BAUD – Quasar Solutions

Plus de Contenus d’experts

Qu’est-ce que l’industrie 4.0 ?

Qu’est-ce que l’industrie 4.0 ?

Introduit il y a une dizaine d’années, le terme « industrie 4.0 » s’est peu à peu généralisé. On commence même à parler d’industrie 5.0,...